Histoire : 2006, la renaissance et l'ouverture au public / sommaire


"Après le départ de l’école de voile en 1980, le château du Taureau est laissé à l’abandon. Le monument historique, livré aux furies de la mer, se dégrade rapidement, à la grande inquiétude de la population, attachée à ce symbole de la baie de Morlaix. Pour sauver le château de la ruine, une première association de promotion en créée en 1988. Elle regroupe les communes de Plouézoc’h, Carantec, Morlaix, Plougasnou, et l’Île de Batz... En 1994, une nouvelle impulsion est donnée au projet par le maire de Plouézoc’h, Romain Guillou, qui favorise la constitution d’une seconde association élargie, regroupant aujourd’hui les communes de Plougasnou, Carantec, Plouézoc’h, Morlaix, l’Île de Batz, Roscoff, Saint-Martin-des-Champs, Henvic et Locquénolé. S’y associent de nouveaux partenaires comme l’État et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Morlaix. L’association Château du Taureau-Baie de Morlaix vient de naître…" [Lien vers le site officiel du chateau du Taureau]

Le chantier de restauration du château a démarré officiellement le 26 mai 2000 ; la cale prévue par Vauban en 1689 est enfin réalisée. La restauration du fort maritime vient de s'achever après 6 ans de travaux. Il retrouve ainsi sa splendeur primitive et la Chambre de Commerce et d'Industrie de Morlaix, après avoir conduit une importante recherche historique sur le château, a fait le choix d’une orientation muséographique portant sur La Vie quotidienne au Taureau au 18e siècle.

Une nouvelle page d’histoire s’ouvre pour l’imposant vaisseau de granit, emblème du pays de Morlaix...