1745 –1792 : la compagnie détachée d’Invalides / sommaire


En 1670, le Roi de France a fondé un Hôtel Royal à Paris pour accueillir tous les soldats Invalides du Royaume, mais cet Hôtel devient vite trop étroit. C’est ainsi que, pour enrayer la surpopulation croissante de l’Hôtel Royal des soldats Invalides à Paris, le Roi a créé en 1690 des compagnies détachées d’Invalides dans toutes les provinces du royaume. C’est un moyen d’établir de vieux soldats devenus trop nombreux, tout en les gardant sous contrôle grâce à l’administration.

La compagnie détachée d’Invalides en garnison à Morlaix a été créée le 20 mars 1745, c’est une compagnie de fusiliers. Une partie de la compagnie d’Invalides de Morlaix est détachée au fort du Taureau. Dans l’histoire de la compagnie d’Invalides du château du Taureau, juillet 1764 est une date importante : la compagnie détachée en garnison à Morlaix fusionne avec la compagnie détachée en garnison à Lannion - chargée d’envoyer un détachement au fort de l’Ile aux Moines dans l’Archipel des Sept-Îles. Ainsi en 1764, c’est désormais la même compagnie détachée d’Invalides en garnison à Morlaix et commandée par le même homme, le capitaine de Lor, qui est détachée au Taureau et au fort de l’Ile aux Moines.

En dehors du détachement d’Invalides, d’autres personnes habitent au fort ou y passent beaucoup de temps : l'aumônier, le chirurgien, le garde d’artillerie, le gardien et sa famille, les cinq matelots des chaloupes pour le service du fort et les prisonniers par lettres de cachet qui sont onze au maximum. La forteresse est donc bien remplie avec une bonne cinquantaine d’habitants dans toute la deuxième moitié du 18ème siècle.